Je viens d’apprendre avec beaucoup de tristesse la disparition de notre chère maman, l’Honorable Rosine Vieyra SOGLO, Présidente de la Renaissance du Bénin.Intrépide patriote, Maman a été de tous les combats pour l’épanouissement de la Femme Africaine.Elle a marqué notre conscience collective, l’Histoire du peuple béninois dans la construction et le renforcement de notre Démocratie. Depuis la Conférence Nationale, nonobstant son âge avancé, elle a continué le combat pour la restauration de cette Démocratie, de l’Etat de Droit et du respect des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales.

Notre chère maman a eu une vie bien remplie. La flamme qu’elle a allumée doit être entretenue par notre jeunesse. Mon épouse Chantal se joint à moi pour présenter nos condoléances les plus attristées à la République, à la famille SOGLO, à ses enfants Lehady et Galiou, et particulièrement au Président Nicéphore Dieudonné SOGLO qu’elle a soutenu de toutes ses forces dans son combat pour la libération de l’Afrique. Puisse le Seigneur l’accepter dans sa lumière éternelle.

Président BONI YAYI

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
English EN French FR